Les parties

Vendredi 17 juin 2005

Boursicocotte (Kuhhandel) [0/20]

ClassementJoueurScoreNote
1Seb (icare)5400non noté
2David (daoud - BAJ)2180non noté
3Nolwenn (ouenn - BAJ)1080non noté
4Johan (diplojak)520non noté
5Elise (Elise)160non noté
Ce matin, tout notre beau petit monde agricole s'était donné rendez-vous pour LE marché de l'année : le marché aux bestiaux de Cappelle-en-Pévèle.
Ah quel plaisir de marcher parmi tous ces animaux de pure race ! Quel plaisir de retrouver l'odeur des poils de chien mouillé et des flatulences de vache... Cela c'est la campagne ! La vraie ! Pas la campagne imaginée par le paradis catholique, avec juste des beaux arbres, une pelouse parfaitement entretenue et des bonshommes qui se baladent nus sans même se soucier des puces, tiques et autres bestioles un peu irritantes ! Adam n'a jamais été faire caca dans les hautes herbes un beau jour d'été, sinon je peux vous assurer qu'il aurait mis autre chose qu'une feuille de vigne devant ses parties nobles... Quand je pense que le seul truc risqué qui les guette, c'est un serpent frugivore obsédé sexuel... Pf ! Tu parles d'une jungle de pacotille !

Mais bon, je m'égare encore une fois ! Ici nous parlons de bestialité, de l'odeur excitante de la sueur des chevaux, des taureaux avec d'énormes coui... Je veux dire d'énormes cornes ! Ah pas étonnant que les filles aiment ce jeu... Cela dit, avant de pouvoir se griser du plaisir sensuel de galoper nu sur le dos d'un cheval, il faudra acheter le troupeau, pas question de séparer ces belles familles unies. Et c'est cher une famille chevaline, plus cher qu'une famille de poules... Mais en même temps, chevaucher une poule toute nue, c'est beaucoup moins classe... Cela dit, on peut gagner sa vie comme spectacle éroticomique... Mais c'est quand même moins classe... Donc on cache ses sous et les enchères fusent, éclatent, s'envolent comme la gracieuse pintade hollandaise dans le matin d'hiver (spectacle typiquement hollandais dû à la nourriture des pintades contenant des ingrédients typiquement hollandais aussi. Ça donne à peu près ça : Hop flap flap flap gop, gloup, plaf !).
On s'arrache les animaux les plus chers, les sommes dépassent toutes les espérances, faisant briller l'oeil capitaliste du paysan plus attaché à des billets tout neuf qu'à la vache qu'il côtoie depuis 10 ans. C'est beau la mentalité paysanne... Les billets changent de main, les animaux changent de propriétaire jusqu'à la fin des enchères... Moment de pause où tout le monde regarde ses achats de la journée, essuie la sueur qui perle à son front et le filet de bave qui luit au coin de sa bouche... Certains admirant très heureux leur nouveau cheptel, d'autres regardant amèrement leur petit troupeau d'oies en se disant avec colère qu'ils l'ont payé cher leur menu du réveillon.
Mais entre paysans, on n'est pas rancunier, et on n'hésite pas à sacrifier une ou deux bêtes afin de faire une belle fête en buvant quelques bouteilles de liqueur faites maison (les bonnes bouteilles, celles où l'on trouve même un peu de vrais fruits dans la composition) jusqu'à ce qu'on vomisse tous ensemble sur le tas de fumier. C'est la tradition et il paraît que c'est ça qui donne son goût particulier aux patates de Cappelle-en-Pévèle (en tout cas, c'est certainement ça qui lui donne leur odeur !).
Que c'est bon de retrouver ce contact avec la nature et nos belles traditions... Qu'il est bon ce jeu !

Icare / Seb

Zombies : La BLonde, la Brute et le Truand [12/20] (75 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Davy (davy)812/20
2Emily (emily1000volts)5 (2 cartes)non noté
3David5non noté
4Guillaume (Morricon)Mortnon noté
5Seb (icare)Mortnon noté
Note moyenne de la partie12/20
Journal du Lieutenant Gérard Dutoit, officier de Police à Lille... Ce jour là, à Auchan, y'avait du monde... On peut dire qu'il y avait même beaucoup de monde... Petit problème, la plupart des gens étaient morts ! Gros problème : ils marchaient quand même et avaient faim... Seuls quelques humains pas trop déchiquetés et ne perdant pas des morceaux tous les dix mètres erraient encore dans les allées du centre commercial en essayant de ne pas se faire déguster et en se bouchant le nez, parce qu'une centaine de zombies par cette chaleur, ça rappelle la braderie de Lille en fin de soirée. Vous savez quand le fumet des tas de moules se mélange aux odeurs de vomi, aisselles noyées et odeurs de pieds qui ont servi longtemps... Le genre de cocktail odoriférat où au bout d'un moment le cerveau se ferme et ignore tous les signaux que lui envoie désespérément le nez... Eh bien ce jour là, dans le supermarché, même cerveau fermé, les odeurs passaient par en dessous de la porte et transformaient l'estomac en petite boule grelottante... Mais l'estomac avait peu d'importance ce jour là, comme toute la phrase qui précède ce passage... Mon équipe et moi étions perdus dans cet enfer où la viande avariée essayait de vous transformer en steak tartare... Nous étions une quinzaine, éparpillés dans les allées du supermarché, essayant de survivre. Certains avaient des armes, mais pas tous... Et le pire... Ce que je croyais ne jamais pouvoir supporter... Ce qui a transformé cet enfer en véritable... Enfer... heu... Encore plus infernal !
Avec nous il y avait des... des... Oui... des femmes ! Des trucs qui crient, qui se lamentent, qui cassent leurs hauts talons au mauvais moment, qui veulent qu'on les attende pendant qu'elles se remaquillent, qui... Aaaaarh ! Ce fut terrible... Plusieurs fois on s'est retrouvé au QG de sécurité, on essayait de voir où allaient tous ces tas de viande ambulants, de s'organiser entre survivants, mais faire confiance aux autres, c'était comme faire confiance à un cobra sous ecstasy... On ne sait jamais s'il veut vous baiser ou vous tuer... Et dans les deux cas, ce ne sera pas agréable ! Je me suis aperçu que côtoyer des humains, c'était pareil ! "Oui, oui, va au camion, je surveille l'entrée, et rapporte moi un p'tit fusil à pompe..." "Oh mince, y'avait des zombies ?... Je crois que j'ai mal surveillé l'entrée... Faut dire que Jeannine a enlevé son tee-shirt et puis... Pourquoi tu deviens tout rouge ?..." Chaque fois que des zombies réussissaient à entrer, il fallait en jeter un à la mort... Cela se décidait au vote... Et une fois toutes les... femmes éliminées, fallait bien qu'on règle ça entre hommes... Je n'ai jamais vu pire, sauf peut être au congrès de l'UMP. Vote, bagarre et sang qui gicle... Le pire, c'étaient les vicieux... Ceux qui disent rien et réussissaient à se mettre du bon côté... Chaque fois... Jamais un mot... Que des sourires en coin et des mains qui se lèvent ou des flingues qui menacent... Et un mec qui pointe un flingue sur vous avec un sourire sans jamais rien dire... On préfère aller voir si l'air n'est pas meilleur ailleurs... Même si quand on arrive à destination, on risque de ne plus jamais avoir besoin d'air... L'enfer, je vous dis... Les zombies, ça allait encore. Avec un zombie, on sait à quoi s'en tenir, il a envie de partager un repas avec vous. L'intention n'est pas vraiment méchante, même si le plat de résistance nécessite qu'on vous ouvre le crâne à coups de dents. Non, le véritable danger, c'étaient les autres "humains"... On est obligé de s'allier aux pires salauds que la terre n'ait jamais connus... Prêts à vous jeter dans les bras du premier cadavre venu pour sauver leur poupée siliconée... Mais ils ne m'ont pas eu ! Je n'aurai jamais cru pouvoir survivre. Et pourtant... Maintenant ça va beaucoup mieux... J'ai juste été un peu mordu... Je suis caché dans le placard et je me suis arraché les ongles pour pouvoir écrire avec... J'ai aussi enlevé une de mes oreilles, histoire de casser la croûte... Mais ils ne me trouveront pas ! J'ai des provisions... J'ai encore mes deux jambes presque entières ! Miam ! Tiens c'est marrant, c'est l'heure de l'apéro, je me ferai bien une petite blonde bien fraîche... Non, non, je ne parle pas de bière ! Vous croyez que ça se digère bien le silicone...

Icare / Seb

Palazzo [12/20] (60 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Alex (Alek)41non noté
2Davy (davy)3612/20
3Guillaume (Morricon)32non noté
Note moyenne de la partie12/20
On me demande ma première (et dernière...) impression concernant Palazzo suite à notre partie de vendredi... Que les choses soient bien claires : j'ai bien écrit première et dernière impression car, après cette première partie, j'ai tout de suite échangé mon baril de Palazzo contre 2 barils de Persil... Voila, maintenant que vos doutes concernant mon impartialité sont confirmés, je peux vous donner mon avis personnel. Palazzo est un jeu ennuyeux où il ne se passe pas grand chose et, décidément, Knizia manque cruellement d'originalité... (Je vous parle des mécaniques du jeu, pas de son thème). Je sais, je vais faire miauler plus d'un fan de cet auteur mais, franchement, faut avouer que, sur ce coup là comme sur bien d'autres, Knizia est loin du chef d'oeuvre... Oui, c'est un jeu léger ; oui, c'est simple ; oui c'est rapide et oui la mécanique tourne. Rien à dire de ce coté. Mais franchement, comment dire... c'est pas sexy pour 2 sous : le thème est largement emprunté à un jeu existant (et je suis gentil, je ne parle pas de copie ou de plagiat bien que nous n'en sommes pas loin... j'ai de l'éducation moi monsieur !), les tours de jeu s'enchaînent et se ressemblent, et les possibilités des joueurs sont largement conditionnées par le système de jeu (tu prends des cartes thunes, tu achètes une tuile et tu recommence,...). Moi, il m'ennuie Knizia à nous refiler des trucs aussi insipides... Allez, je le dis haut et fort : je préfère encore faire un Alhambra ou un Sankt Petersburg que de rejouer à Palazzo, c'est dire !

Alek / Alex

Schotten Totten [15/20] (15 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Cédric P.non noté
2Raphaël (Piano)non noté

Schotten Totten [15/20] (15 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Raphaël (Piano)non noté
2Cédric P.non noté

Les Cités Perdues [13/20] (45 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1David103non noté
2Emily (emily1000volts)62non noté

Carolus Magnus [15/20] (45 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Alex (Alek)16/20
2Davy (davy)18/20
3Guillaume (Morricon)16/20
Note moyenne de la partie17/20

Unanimo [15/20] (60 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Mélanie90non noté
2Franck (solo)89non noté
3Seb (icare)80non noté
4Raphaël (Piano)77non noté
5Aurore (mercredi)71non noté
6Caro (Cylmoryl)62non noté
6Cédric P.62non noté
8Hervé61non noté

Typo [15/20] (60 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Hervé11non noté
2Mélanie14non noté
3Alex (Alek)15non noté
4Franck (solo)25non noté
5Aurore (mercredi)48non noté

Les Loups-Garous de Thiercelieux [14/20] (30 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Cédric P.non noté
2Aurore (mercredi)non noté
2Caro (Cylmoryl)non noté
2Davidnon noté
2Emily (emily1000volts)non noté
2Hervénon noté
2Mélanienon noté
2Raphaël (Piano)16/20
2Rudy (Le Prospecteur)non noté
Note moyenne de la partie16/20

Kaker Laken Poker [15/20] (60 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Emily (emily1000volts)non noté
1Guillaume (Morricon)non noté
1Rudy (Le Prospecteur)non noté
2Emily (emily1000volts)non noté

Time's Up ! [16/20] (60 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Emily (emily1000volts)65non noté
1Franck (solo)65non noté
1Mélanie65non noté
2David43non noté
2Hervé43non noté
2Raphaël (Piano)43non noté

Korsar [0/20] (20 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Aurore (mercredi)40non noté
1Cédric P.40non noté
3Rudy (Le Prospecteur)12non noté

No Merci (Geschenkt) [13/20] (15 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Mélanie13non noté
2Rudy (Le Prospecteur)22non noté
3Franck (solo)29non noté
4Raphaël (Piano)46non noté
5Cédric P.68non noté

For Sale [13/20] (45 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1David (daoud - BAJ)non noté
2Elise (Elise)non noté
3Seb (icare)non noté
4Johan (diplojak)non noté
5Nolwenn (ouenn - BAJ)non noté
6Emily (emily1000volts)non noté

Schotten Totten [15/20] (20 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1Davy (davy)16/20
2Davidnon noté
Note moyenne de la partie16/20

Torres [16/20] (90 minutes)

ClassementJoueurScoreNote
1David (daoud - BAJ)non noté
2Elise (Elise)non noté
3Johan (diplojak)non noté
4Nolwenn (ouenn - BAJ)non noté
fermer